Archives de l’auteur : Jean-Marie Guillon

L’Association 1851 pour la mémoire des Résistances républicaines : dons à la médiathèque

L’association 1851-2001 a été créée en 1997 par un groupe de Bas-Alpins et de Varois depuis longtemps attachés au souvenir de l’insurrection républicaine de 1851 et convaincus que les idéaux de la démocratie sociale qui animaient les insurgés restaient toujours porteurs de dignité et d’espérance. Dans un contexte régional inquiétant d’oblitération et de remise en question de cet idéal, il leur paraissait important de profiter du 150e anniversaire de cette insurrection fondatrice de la tradition républicaine, notamment en Provence, pour la faire mieux connaître. L’association s’est donc attaché à sensibiliser les collectivités locales, départementales, régionales, les associations, les enseignants, les chercheurs, etc. et a réussi à mobiliser de nombreuses énergies, en dépit d’une médiatisation limitée sur le plan régional et inexistante sur le plan national, pour que cette commémoration soit réussie. Ce faisant, son audience s’est étendue au-delà de la région.

Une fois la commémoration de 2001 passée, la question du devenir de l’association s’est posée. Compte tenu du succès rencontré, des initiatives lancées (en particulier son site internet) et d’une nécessité civique qui gardait toute son actualité, la plupart de ses initiateurs ont décidé de prolonger, à son rythme et selon ses possibilités, ses activités. L’Association 1851-2001 est devenue en 2002 l’Association 1851 pour la mémoire des  Résistances républicaines. Elle continue à publier un bulletin bimestriel et à apporter son appui aux collectivités qui souhaitent mieux faire connaître un moment d’histoire devenu une référence civique en organisant des rencontres et des conférences, ou des manifestations commémoratives (apposition de plaques en souvenir des insurgés par exemple). L’année 2011 a été ainsi marquée par la collaboration nouée avec le Parc régional du Verdon.

1851VerdonL’association a aidé et continue à aider dans la mesure de ses moyens les publications se rapportant à 1851 ou à son héritage. Parmi les ouvrages publiés à son initiative, on relève, outre les actes des colloques qu’elle a organisés, plusieurs travaux universitaires, mémoires de maîtrises ou master soutenus à Aix-en-Provence.

couverture_constant

 

Le fonds de l’association 1851 pour la mémoire des Résistances républicaines.

L’association 1851 pour la mémoire des  Résistances républicaines a commencé à constituer une bibliothèque dès sa création en 1997. En 2010, son bureau a estimé que le seul moyen de conserver ce fonds dans de bonnes conditions et de le rendre accessible était de le confier à une institution publique. Compte tenu de sa nature de bibliothèque de référence en matière de recherches sur le monde méditerranéen, et en particulier la France méridionale, compte tenu aussi de ses collections anciennes et récentes, il lui a paru que la médiathèque de la Maison méditerranéenne des Sciences de l’homme était le lieu le plus adéquat pour déposer sa documentation. Ce choix a été validé par l’assemblée générale de l’association en 2011. Les ouvrages et brochures qui constituent ce fonds proviennent des publications de l’association ou soutenus par elle, mais aussi de dons. Il s’agit de textes anciens ou récents sur la Seconde République et le mouvement républicain, la résistance au coup d’état du 2 décembre 1851, sa répression et le Second Empire, l’héritage et la mémoire de l’insurrection républicaine. À cet ensemble, s’ajoutent les bulletins de l’association qui rassemblent de nombreux articles de nature historique et des reproductions de documents. L’association continue d’enrichir ce fonds. C’est par son intermédiaire qu’une partie de la bibliothèque d’Emilien Constant est venue le compléter en 2013.

Le très riche site web de l’Association fournit une documentation exceptionnelle qui complète le fonds déposé à la MMSH.

On y trouvera les bulletins trimestriels (60 numéros au premier trimestre 2013), de très nombreux documents reproduits, soit archives et témoignages d’époque, soit articles historiques, une bibliographie sans cesse mise à jour, une bibliothèque électronique et des liens.

bull1