Archives de l’auteur : Olivier Dubois

Interroger le catalogue de la médiathèque par Z3950

Le protocole Z39501 permet de rechercher, en passant par l’internet, des informations dans les bases de données qui ont installé un serveur Z3950 . L’interrogation peut concerner plusieurs catalogues et se fait en direct : les réponses sont celles de l’instant de l’interrogation (à la différence du moissonnage où l’on interroge un réservoir préconstitué). Nombre de chercheurs utilisent ce protocole pour se constituer des bibliographies complètes et à jour, grâce des logiciels de gestion bibliographique comme Endnote ou BibTeX par exemple qui enregistrent les réponses de l’interrogation.

Le catalogue de la médiathèque de la MMSH est doté d’un serveur Z3950 qui permet qu’on l’interroge grâce à ce protocole. En voici les paramètres :

  • server : APPLICATIONS
  • server address : mediabase.mmsh.univ-aix.fr
  • port : 2105
  • database : default.UNIMARC
  • name : default.UNIMARC
  • format : unimarc
  • record font : UTF-8

Bonne recherche ! (et n’hésitez pas à nous contacter si vous avez une question…)

 

 

  1. norme ISO 23950. Voir une présentation sur le site de la BnF []

Trouver des thèses en ligne

L’Université américaine de Beyrouth a lancé un site de ressources numériques : AUB Scholarworks. Destiné à archiver et valoriser les travaux de recherche, thèses ou mémoires produits par l’AUB, il offre l’accès à plus de 8500 documents. Les premiers travaux accessibles datent de 1906 (parcourir la liste par date fournit une idée intéressante des pôles d’intérêt de l’AUB au fil du temps). D’autres index (auteurs, sujets, titres) complètent les interfaces de recherche simple et experte. A noter cependant que de (rares) titres recensés n’ont pas de fichiers attachés, sans que l’on sache pourquoi.

De telles initiatives, menées dans ce cas par une institution, complètent et précisent d’autres sites beaucoup plus généralistes. Pour la France, le site theses.fr offre l’accès aux informations bibliographiques concernant les thèses inscrites (en préparation, soutenue) ainsi que pour plus de 9000 d’entre elles, au texte intégral. Ainsi si l’on interroge « Liban », on trouve 914 entrées, dont 387 accessibles en texte intégral (voir au sujet de theses.fr le billet de V. Ginouvès dans Telemme Info.) Il est désormais complété par le Dépôt universitaire de mémoires après soutenance (DUMAS) qui englobe pour l’instant un peu plus de 2000 mémoires en ligne.

Pour les thèses américaines et canadiennes (et parfois britanniques), le recours aux services de Proquest, dont l’accès est payant, sera d’une immense utilité : il offre l’accès bibliographique à plus de 2 millions de titres soutenus depuis 1861 et l’accès en plein texte aux travaux les plus récents (on peut ne voir que ces derniers en cochant la case « texte intégral »). Ainsi la recherche générique « Lebanon » donne plus de 21 000 résultats, dont presque 10 000 lisibles en ligne ou téléchargeables. Pour les étudiants, enseignants chercheurs et chercheurs de l’Université d’Aix-Marseille, l’accès à ces ressources est gratuit par l’intermédiaire de l’ENT AMU (onglet : documentation/bibnum). Pour le CNRS, l’accès par biblioSHS (entrée : Bases de données/dissertations & thèses) offre les informations bibliographiques mais pas le texte intégral.

La British Library propose, elle, un service de recherche parmi 300 000 thèses britanniques, dont certaines accessibles gratuitement en texte intégral, d’autres payantes : EThOS.

Il faudrait continuer le tour d’Europe et du monde des accès aux thèses. Signalons pour l’exemple la page des ressources numériques de 35 universités italiennes : Applicazione delle linee guida; celle de l’université de Zurich pour les thèses suisses : Elektronische Dissertationen.