Catalogues de bibliothèques

Vers les catalogues et les ressources numériques  de la Médiathèque

Vers les catalogues des autres bibliothèques de la MMSH

Vers les autres ressources de la MMSH

Vers  les partenaires

Vers le catalogue des bibliothèques de l’Université d’Aix-Marseille

Vers les ressources en région

Vers le bouquet de ressources numériques du CNRS

Vers les plateformes

Vers quelques catalogues de ressources numériques

Vers quelques catalogues de bibliothèques


1 . Vers les catalogues et les ressources numériques  de la Médiathèque

  •  Mediabase – Catalogue de la bibliothèque de la MMSH. Il donne accès aux monographies, thèses, littérature grise en caractères latins et arabes ainsi qu’aux revues. Il regroupe les fonds documentaires en provenance de divers laboratoires constitutifs de la MMSH : LAMES, IDEMEC, TELEMME, IREMAM et CEMAf–Aix. Le catalogue est régulièrement enrichi par les nouvelles acquisitions sur les études méditerranéennes et touchant les disciplines suivantes : histoire moderne et contemporaine, sociologie, anthropologie, ethnologie, monde arabe et musulman, études africaines. Divers types de recherches (simple ou experte) permettent de croiser un ou plusieurs critères (mots du titre, les auteurs, les mots-clés, la collection, etc.).
  • Le catalogue de la médiathèque est doté d’un serveur Z3950 qui permet qu’on l’interroge grâce à ce protocole. En voici les paramètres :
    • server : APPLICATIONS
    • server address : mediabase.mmsh.univ-aix.fr
    • port : 2105
    • database : default.UNIMARC
    • name : default.UNIMARC
    • format : unimarc
    • record font : UTF-8
  • e-MédiathèqueBouquet de ressources numériques issues des collections patrimoniales de la Médiathèque (MMSH). Le site de la Médiathèque-SHS de la Maison méditerranéenne des sciences de l’homme vise à constituer des corpus électroniques (imprimés, manuscrits, archives, archives de la recherche, iconographie, archives multimedia) et de les rendre accessibles aux chercheurs et au large public. e-Médiathèque, bibliothèque numérique multilingue, valorise et diffuse le patrimoine scientifique et documentaire en sciences humaines et sociales sur la Méditerranée, avec la collaboration des laboratoires de la MMSH et en partenariat avec des centres de documentation et de recherche euro-méditerranée.
  • Phonothèque Catalogue et ressources numériques de la phonothèque de la MMSH. Ganoub (le Sud en arabe) : catalogue riche de plus de 5 000 heures d’archives sonores constitué par les dépôts de chercheurs qui travaillent à partir d’enquêtes orales, de musées et d’associations impliqués dans la sauvegarde du patrimoine oral. Les enregistrements sont consultables sur rendez-vous à la phonothèque ou accessibles en ligne lorsque la question des droits a été réglée.

2 . Vers les catalogues des autres bibliothèques de la MMSH

  • Bibliothèque d’Antiquité d’Aix (BiAA) – Catalogue de la bibliothèque d’Antiquité d’Aix.  Ce catalogue recense les documents acquis par la Bibliothèque d’Antiquité d’Aix depuis 1991, année de sa première informatisation. Il comprend aujourd’hui plus de 30.000 notices de documents principalement imprimés, correspondant à la moitié de nos collections, 20.000 notices d’autorité Auteurs et 23.000 Références (Editeurs, Collections). Des corrections de fond sont en cours pour améliorer le contenu informatif de ces notices. La partie ancienne du fonds est référencée dans le fichier papier, consultable à la bibliothèque. Une rétroconversion (informatisation) est évidemment prévue. Mais c´est une opération lourde et délicate qui demandera du temps.  Le Thesaurus utilisé est le thesaurus PACTOLS (plus de 18000 termes d´indexation) du réseau Frantiq dont la bibliothèque est centre producteur. Les revues sont consultables dans l’onglet REVUES. Elles sont aussi signalées dans le Système universitaire de documentation (Sudoc).
  • Bibliothèque du LAMPEA – Préhistoire – En local, le catalogue est géré avec Endnote (r) et permet de générer des bibliographies à la demande. Il comprend actuellement plus de 60 000 références (ouvrages, mémoires et thèses, tirés-à-part et dépouillement de revues). Sur le web, le catalogue de la bibliothèque est intégré à la base de données FRANTIQ et peut être consulté à l’adresse suivante http://koha.mom.fr/. La bibliothèque est identifiée dans le réseau sous l’intitulé « Bib. LAMPEA (Aix) ».
  • Bibliothèque d’archéologie médiévale (LA3M) – Depuis quarante ans, la bibliothèque de recherche du LA3M (Laboratoire d’Archéologie Médiévale et Moderne en Méditerranée, ex LAMM) a développé un important fonds en Archéologie médiévale, en Occident et Orient Méditerranéen, avec un fonds régional particulièrement riche sur la Provence et le Languedoc-Roussillon. La bibliothèque du LA3M comprend 5250 d’ouvrages, 700 mémoires et thèses universitaires, 137 titres de périodiques dont 109 vivants, 2200 tirés-à-parts.

3 . Vers les autres ressources de la MMSH

  •  Bibmed La Bibliothèque de la Méditerranée (Bibmed) a été initiée en 2005 dans le cadre d’une démarche collaborative entre les membres du Réseau thématique des centres européens de recherche en sciences humaines sur l’ensemble euro-méditerranéen (REMSH1) afin de constituer un champ documentaire euro-méditerranéen en sciences humaines. Aujourd’hui, elle se poursuit dans le cadre du Réseau d’excellence des centres de recherche en sciences humaines sur la Méditerranée (Ramses). Elle réunit un large réseau de bibliothèques du sud et du nord de la Méditerranée. Elle est multilingue, pluridisciplinaire et thématiquement centrée sur les axes de recherche menés dans le cadre du Réseau d’excellence Ramses : conflits, échanges et mémoires. Elle réunit des notices bibliographiques ainsi que des ressources électroniques : documents en ligne en texte intégral, sites ressources, revues méditerranéennes, synthèses bibliographiques.
  • CartoMedCatalogue collectif des cartothèques, couplé au géo-référencement. La cartothèque méditerranéenne est un programme de documentation développé dans le cadre du pôle « Espaces, représentations et usages » de la Maison méditerranéenne des sciences de l’homme. Ce programme propose de nouveaux outils d’appui documentaires à la recherche relatifs à la cartographie des villes et des pays de Méditerranée.
  • Archives ouvertes de le MMSH – Cette collection réunit les publications des personnels scientifiques rattachés à la Maison méditerranéenne des sciences de l’homme (MMSH) déposées par leurs auteurs.
    Elle regroupe les productions scientifiques des dix laboratoires composants de la MMSH.
  • Aldébaran est une revue électronique regroupant une sélection raisonnée de catalogues de bibliothèques et de centres documentaires en Sciences Humaines et sociales ouvrant un accès direct aux documents primaires. Seuls les sites interrogeables gratuitement sont signalés. Aldébaran est une publication réalisée par un réseau de professionnels de l’information en Sciences Humaines.

4 . Vers les partenaires


  5 . Vers le catalogue des bibliothèques de l’Université d’Aix-Marseille

  •  Le catalogue des bibliothèques
  • Accès aux ressources numériques par l’ENT
  • A signaler sur l’ENT :
  • Revues françaises – Persée, Revues.org, Cairn
  • Ressources plus spécifiquement anglo-saxonnes – Proquest Dissertations & Theses (thèses américaines et  canadiennes, dont une grande quantité en plein texte), JSTOR (1400 titres de revues), Sage (600 titres de revues).
  • Pour l’histoire – Historical Abstracts with Full Text : Recense des articles publiés dans plus de 2300 revues depuis 1955 et couvre l’histoire du monde (hors Etats-Unis et Canada) de 1450 à nos jours. La version Historical Abstracts with Full Text permet l’accès au texte intégral de plus de 330 titres.
  • Pour les études arabes et islamiques, deux  ressources essentielles – Encyclopedia of Islam : 2 (complète, français et anglais) et 3 (en cours). Index Islamicus : base bibliographique d’articles (essentiellement en lettres latines) sur le monde arabo-musulman de 1906 à nos jours.

6 . Vers les ressources en région

A Aix :

  •  Les ANOM – Archives nationales d’outre mer  (dans l’onglet Recherches, le catalogue des fonds, de la bibliothèque, mais aussi l’accès à l’état civil numérisé des anciens territoires français). Elles regroupent les archives des ministères chargés du 17e au 20e siècle de l’administration de l’empire colonial français, les  archives transférées des anciennes colonies et de l’Algérie lors de leurs indépendances et des archives privées et d’entreprises relatives à l’outre-mer, ainsi qu’une bibliothèque, une cartothèque et une iconothèque spécialisées.  IREL (Instruments de recherche en ligne) vous permettra d’avoir accès aux catalogues des différents fonds d’archives, de la bibliothèque (120 000 livres), de l’iconothèque (150 000 photographies), de la cartothèque (60 000 cartes et plans), à la liste des inventaires, à une base nominative « personnes et familles », à un état civil numérisé  des territoires ayant fait partie à un moment ou à un autre des empires coloniaux français, depuis le XVIIe siècle.
  • La bibliothèque Méjanes Bibliothèque municipale d’Aix, très important fonds anciens sur l’histoire de Provence. (Dans l’onglet patrimoine, le patrimoine numérisé).
  • La bibliothèque du Lest (Laboratoire d’économie et de sociologie du travail) – catalogue informatisé consultable en ligne.
  • L’ Agence régionale du livre Paca  : créée par la Direction Régionale des Affaires Culturelles Provence-Alpes-Côte d’Azur et le Conseil Régional Provence-Alpes-Côte d’Azur dans le cadre du contrat de plan État/Région 2000-2006, elle a pour mission statutaire de favoriser la coopération entre tous les acteurs qui agissent dans les domaines du développement du livre, de la lecture et de l’écrit en région Provence-Alpes-Côte d’Azur. Ses missions se déclinent aujourd’hui autour de quatre axes :
  • Information & Observation
  • Formation et accompagnement professionnel
  • Réseaux et échanges professionnels
  • Développement de la lecture

A Marseille :

  •  La bibliothèque de l’Alcazar – Bibliothèque municipale de Marseille. Fonds très important. Fonds ancien sur la révolution dans les Bouches du Rhône.
  • Le CCIMP – Chambre de commerce et d’industrie Marseille-Provence, en particulier pour son iconothèque.
  • Le Centre de la Vieille Charité regroupe deux laboratoires et un centre de documentation (économie, anthropologie et sciences sociales).
  • La MAP : la maison Asie-Pacifique propose un centre de documentation très spécialisé.
  • Les archives départementales  – Les fonds ont d’abord été répartis entre 8 grandes familles :
  • trois d’entre elles obéissent à un critère chronologique : Archives médiévales et d’Ancien Régime, Archives de la Révolution, Archives de 1800 à nos jours ;
  •  les cinq autres ont un caractère thématique : Archives communales déposées, Archives des notaires, Archives des hôpitaux déposées, Archives d’origine privée, Documents figurés.Chaque grande famille est composée d’au moins une notice mais en rassemble le plus souvent plusieurs. Certaines notices traitent d’une seule institution, à caractère unique : le parlement de Provence, la Préfecture, le Conseil général, etc. D’autres décrivent globalement des institutions ou des administrations à caractère multiple : archevêchés, monastères, tribunaux de première instance, services fiscaux, etc. Toutes les notices suivent en revanche le même plan en 6 séquences et proposent successivement :
  • une présentation historique de l’institution et de son fonctionnement, éventuellement complétée d’un aperçu sur le cadre de classement des archives afférentes (archives communales , archives des hôpitaux, archives des notaires) ;
  • une présentation matérielle et pratique des archives (cotation, dates extrêmes, métrage linéaire, microfilmage, site de conservation, communicabilité, reproduction) ;
  • une présentation documentaire (composition et intérêt du ou des fonds d’archives) ;
  • une présentation des principaux instruments de recherche dont les fonds d’archives décrits sont pourvus ;
  • une présentation des sources archivistiques complémentaires, qui permettent souvent de prolonger la recherche ;
  • une présentation des principales publications sur l’institution (ou les institutions) ; quand ces publications sont conservées aux Archives départementales, leurs cotes sont mentionnées.

 

Vers le bouquet de ressources numériques du CNRS

  •  BibCNRS Portail d’information scientifique des unités CNRS concernant tous les domaines sientifiques. Revues, ouvrages, bases de données : accès au texte intégral des articles de près de 18 000 publications négociées et financées par le CNRS et mises à disposition de ses unités.
  •  A signaler sur BibCNRS :

EEBO : 125000 ouvrages anglais  publiés entre 1473-1700

MUSE : (revues et ouvrages SHS anglo-saxons principalement)

Erudit : plate-forme d’un consortium inter-universitaire (Université de Montréal, Université Laval, Université du Québec à Montréal) rassemblant près de 150 éditeurs canadiens universitaires et culturels, y compris les plus prestigieuses presses universitaires canadiennes de langue française. Vous y trouverez des revues (les archives sont en accès libre, les numéros courants sur abonnement avec une barrière mobile de 2 ou 3 ans), des livres et actes (en accès libre complet), des thèses (en accès libre complet) et des documents et données (en accès libre complet).

DAPHNE – Données en Archéologie Préhistoire et Histoire sur le NEt


8 . Vers les plateformes

  •  Isidore – Plateforme de recherche permettant l’accès aux données numériques des sciences humaines et sociales (SHS). Ouverte à tous et en particulier aux enseignants, chercheurs, doctorants et étudiants, elle s’appuie sur les principes du web de données et donne accès à des données en accès libre (open access). ISIDORE est une réalisation du très grand équipement ADONIS (CNRS) et mise en œuvre par le centre pour la communication scientifique directe (CCSD/CNRS). Un marché de réalisation a été confié à un consortium composé des sociétés Antidot, Sword et Mondéca.
  •  CalamesCatalogue des archives et des manuscrits des bibliothèques universitaires françaises, mais aussi de grands établissements nationaux (Institut de France, Muséum d’histoire naturelle,…) et de plusieurs établissements de recherche (Bibliothèque Littéraire Jacques Doucet…). C’est un catalogue vivant, qui s’enrichit des nouvelles acquisitions et du travail de description effectués par ces établissements ; de nombreux instruments de recherche sont en cours de constitution ou partiellement publiés. Une partie des notices actuelles de Calames provient de deux sources antérieures : le Répertoire national des manuscrits littéraires français du vingtième siècle (Palme) ; le Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques de France, catalogue imprimé commencé sous la monarchie de Juillet. Calames pourra prochainement être interrogé sur le site du Catalogue collectif de France (CCFr). Les bibliothèques de Calames – La plupart des bibliothèques représentées dans Calames relèvent du Ministère de l’enseignement  supérieur et de la recherche. Certaines sont des bibliothèques de sociétés savantes. Pour en savoir plus sur le réseau des établissements déployés dans Calames, consultez le site de l’ABES.
  • JournalBase Plate-forme bilingue d’interrogation des revues en sciences humaines et sociales (SHS) et de comparaison de leur référencement. Construit à partir des données du Web of Science (Thomson Reuters), de Scopus (Elsevier), des listes d’autorité ERIH (Europe) et AERES (France), la version interrogeable de JournalBase offre un service inédit en SHS de recensement des revues et de comparaison de leur référencement dans les bases de données nationales et internationales. JournalBase s’est enrichi de toutes les informations indispensables sur la revue : champ disciplinaire, site web de la revue, langue de publication, éditeur, pays de l’éditeur, statut (libre d’accès ou payant) ainsi qu’un tableau comparatif de son référencement dans le WOS, Scopus, ERIH et AERES pour les années 2009 à 2011. Cet outil pionnier, proposé en libre accès, devrait permettre à tous les acteurs de la recherche en SHS de disposer d’une source d’information et de comparaison complète sur la question.
  • theses.fr Moteur de recherche des thèses de doctorat françaises qui propose 6 000 thèses de doctorat soutenues depuis 2006 dans une cinquantaine d’établissements. L’accès au texte intégral est disponible pour plus de 4 000 thèses.
  • Revues.org – Plateforme de revues et collections de livres en sciences humaines et sociales, ouverte aux collections désireuses de publier en ligne du texte intégral. Revues.org construit un espace dédié à la valorisation de la recherche, publiant en libre accès des dizaines de milliers de documents scientifiques. La plateforme a pour mission de promouvoir l’édition électronique scientifique, dans le respect de l’équilibre économique des publications. Revues.org garantit aux revues et collections de livres une autonomie éditoriale et leur offre des perspectives d’innovation adaptée au numérique

9 . Vers quelques catalogues de ressources numériques 

  • GALLICA
  • Internet archive : pour les titres numérisé par les universités américaines (y compris beaucoup d’ouvrages français anciens)
  • OAISTER  
  • Un outil général : REPERE (Ressources Électroniques Pour les Étudiants, la Recherche et l’Enseignement) est disponible, exclusivement en version électronique.

10 . Vers quelques catalogues de bibliothèques

  • SUDOC 
  • BNF
  • KVK   les plus grandes bibliothèques du monde en 1 seul clic (500 millions de notices !). Vous pouvez enregistrer les catalogues que vous souhaitez interroger.

Mais aussi des catalogues spécialisés, sur le Monde arabe et musulman par exemple :

  • Bibliotheca alexandrina 
  • IDEO : L’Institut Dominicain d’ Etudes Orientales met à disposition plus de 125 000 monographies, et près de 1 800 titres de revues et périodiques spécialisés. Les domaines couverts sont :
  • Fondation Saoud 
  • IFPO 

Revenir en haut de la page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *