Archives par étiquette : AMU

Service de prêt entre bibliothèques (PEB) à la médiathèque : le saviez-vous ?

Neighbourhood Book Exchange - Richard Eriksson

Neighbourhood Book Exchange – Richard Eriksson

Billet rédigé par Bérengère Clément et Christian Champaloux

Le prêt entre la Médiathèque et le Service Commun de la Documentation d’AMU (SCD) a été mis en place voilà 10 ans, le 2 octobre 2006.

Ce service gratuit (l’USR3125 prenant en charge les frais d’envoi), réservé aux chercheurs, enseignants-chercheurs, chercheurs associés et invités ainsi qu’aux personnels ITA-IATOS de la MMSH, s’est rapidement étendu à la BU de Droit Aix-Marseille, BU St Charles,  puis à l’ensemble des bibliothèques universitaires et instituts de recherche de France (BNF, INALCO, INHA, Sciences-Po Paris, BULAC, ENS, Sorbonne, Lyon, Toulouse, Nantes, Strasbourg,….)

Quelques chiffres :

En 2014, 68 demandes de PEB ont été réalisées ; en 2015, 97 demandes, dont 56 titres pour la BU d’Aix. Ouvrages, travaux universitaires, et même reproductions de manuscrits ont pu ainsi être fournis à nos chercheurs  (seul le prêt de périodiques est exclu).

Comment bénéficier de ce service ?

Envoyez votre demande par mail à Bérengère Clément ou à Christian Champaloux avant le jeudi soir au plus tard, les ouvrages seront disponibles à la médiathèque à partir du mardi suivant, pour le PEB avec le SCD (BU Aix). Christian Champaloux se charge d’aller à la BU chaque semaine pour prendre et/ou retourner les documents aux dates prévues. Par ailleurs, rappelons que la Bibliothèque universitaire assure le PEB pour les étudiants et les enseignants-chercheurs qui le souhaitent, avec la possibilité de renseigner une demande de document directement sur le site.

Pour les documents demandés hors département, il faut compter environ une semaine de délai.

La durée du prêt est de 3 semaines, dans la limite de 3 ouvrages par demandeur.

Les documents empruntés doivent être rapportés à l’accueil de la médiathèque dans les délais précisés lors du prêt.

Toute perte de document est à la charge du demandeur.

Contacts :

Bérengère Clément : clement@mmsh.univ-aix.fr

Christian Champaloux : champaloux@mmsh.univ-aix.fr

Bilan de la rencontre annuelle du Sudoc-PS 66 PACA/AMU

Mardi 25 juin se tenait la rencontre annuelle du SUDOC-PS 66 Paca/Académie d’Aix-Marseille (le Système Universitaire de DOCumentation pour les Publications en Série est un sous-ensemble du Sudoc dédié au signalement des collections de périodiques, collections d’au moins deux ans pour ce qui concerne la médiathèque).

Le programme de cette rencontre portait sur :

– Le Service Commun de Documentation et le réseau des bibliothèques de l’Université d’Aix-Marseille (par Dominique Jacobi, directrice adjointe du SCD de l’Université d’Aix-Marseille).

L’ABES et le réseau Sudoc-PS (par Françoise Berthomier, coordinatrice Pôle Gestion réseaux ABES).

– Le projet de système de gestion de bibliothèque mutualisé (SGBM)  (par Faïza Mokhtari, coordinatrice Sudoc/Université d’Aix-Marseille).

– Le Centre Régional 66 PACA : bilan, objectifs, nouveaux outils (par Catherine Cassan-Touil, responsable du CR66).

 

 

– Le Service Commun de Documentation et le réseau des bibliothèques de l’Université d’Aix-Marseille :

Madame Jacobi présente l’enquête sur le SCD et le réseau des bibliothèques de l’Université d’Aix-Marseille suite à la fusion des trois universités : lancée début 2013, cette enquête a fait l’objet d’un rapport qui sera mis en ligne à la rentrée sur le site du SCD AMU. En résumé, Le SCD est reconnu comme unique opérateur de la mission documentaire de l’Université. Il préconise la mise en place d’un réseau documentaire AMU et d’un cadre pour fixer les relations entre le SCD et les bibliothèques au sein de ce réseau.

 

L’ABES et le réseau Sudoc-PS :

Madame Berthomier rappelle les missions de l’ABES (recenser et localiser les fonds documentaires des bibliothèques de l’enseignement supérieur, coordonner le traitement documentaire, normaliser le catalogage et l’indexation, enfin, acquérir des ressources numériques pour l’enseignement supérieur et la recherche) et son projet en 8 axes : consolider les services et les réseaux, faire évoluer les catalogues, être partenaire Hub des métadonnées (« Dans le cadre du hub de métadonnées, l’ABES offrira le  service suivant à tous les établissements : redistribution dans n’importe quel format des métadonnées enrichies récupérées dans n’importe quel format auprès des éditeurs. Outre la conversion de format, l’ABES apportera une plus-value aux métadonnées en termes de structuration, de richesse et d’interconnexion de l’information avec d’autres bases ». A lire dans le rapport d’activités 2012 sur le site de l’ABES), étendre le rôle de l’ABES dans le système universitaire, signaler les ressources des universités, développer l’achat de ressources numériques, proposer aux établissements un SGBM et mettre la gouvernance et le pilotage de l’ABES en cohérence avec le développement de ses missions.

Le Sudoc-PS :

Le Sudoc  est constitué de deux réseaux : le Sudoc qui signale l’ensemble des documents (157 établissements, 1400 bibliothèques) et le Sudoc-PS qui signale les ressources continues (32 centres régionaux, 3400 bibliothèques dont 1400 bibliothèques environ déployées dans le Sudoc relevant du Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche, tandis que 2000 autres sont des bibliothèques non déployées, liées par convention à l’établissement ayant mission de Centre Régional).

Les missions des centres régionaux sont : produire, expertiser et assurer le contrôle catalographique, centraliser les bordereaux (demandes ISSN) et  animer le réseau. Pourquoi entrer dans le Sudoc ? Il permet une visibilité nationale, il signale et localise  des collections de revues dans tous les types de bibliothèques et constitue  un réseau d’experts dans le signalement des ressources.

Les autres services de l’ABES pour le réseau Sudoc-PS

L’ABES  soutient les plans de conservation partagée (PCP) sur le plan national avec le CTLES (Centre Technique du Livre de l’Enseignement Supérieur), il a mis en place des conventions sur les objectifs entre l’ABES et les centres régionaux.

Les nouveaux outils :  Les licences nationales  permettent de négocier et d’acquérir les archives électroniques des éditeurs Springer, EEBO et  Classiques Garnier. Pour en savoir plus : « Accès des bibliothèques publiques aux ressources acquises en licence nationale ».

Les autres sites de l’ABES : http://m.abes.fr/Acces-direct-a/Tous-les-blogs.

Et tous les autres produits et services de l’ABES : catalogues et services en ligne pour professionnels.

 

-Le projet de système de gestion de bibliothèque mutualisé (SGBM) ou SGB :

a- Etat du projet : pourquoi un SGB ?

  • Il existe de multiples SIGB locaux, leurs coûts d’acquisition et de maintenance restent élevés.
  • Il permettrait de réaliser une économie d’échelle.
  • Il signalerait les ressources électroniques (le SUDOC ayant atteint ses limites).
  • Il serait ainsi mis en place un outil mutualisé et qui recenserait tout type de documents.

b- Caractéristiques d’un SGBM :

  • Il serait inclus dans le « Cloud » (service virtuel) via un abonnement (http://mediatec.hypotheses.org/?p=2416, « Le Cloud computing, késako ? » dans la revue Arabesques n.70 de 2013).
  • Il regrouperait  les principaux logiciels documentaires (SIGB, base de connaissance, résolveur de liens, ERMS, outil de découverte) en une plate-forme de services de bibliothèque.
  • Il fournirait un vaste ensemble de métadonnées internationales et pas seulement un service de gestion informatique.
  • L’ABES accompagnerait le transfert du SUDOC vers le SGBM.

A l’étranger, ce type de projet existe aux Etats-Unis, en Belgique et en Catalogne (OCLC, Exlibris). L’ABES  a eu trois réponses de fournisseurs : OCLC, Exlibris, Serial Solution.

c-Trois scénarios :

  • 1/ Faire migrer le catalogue du SUDOC et le plus grand nombre de bibliothèques du réseau vers un SGB commun.
  • 2/Si le SGB commun s’avère incapable de gérer le catalogue SUDOC, maintenir un service de catalogue national commun aux différents SIGB.
  • 3/Le réseau SUDOC labellise d’emblée plusieurs SGB autour d’un service de catalogage commun.

Une enquête a été menée mais très peu d’établissements ont répondu. L’ABES a opté pour le scénario 2 (avec une étude complémentaire de 6 mois pour se concentrer sur tous les aspects). Fin 2013, l’ABES aura constitué un groupe pilote, une équipe projet, il aura rédigé un cahier des charges et lancera le marché.  En savoir plus ici.

Impacts généraux :

  • Mettre en place un outil plus simple et plus performant.
  • Gérer et signaler les ressources électroniques.
  • Réduire l’écart entre données nationales et données locales, mutualiser ces dernières.

Impacts pour les établissements :

  • Formation des personnels d’encadrement qui doivent préparer leurs établissements  à  la mutation des catalogues.
  • Formation FRBR, catalogage RDA (même si UNIMARC continuera).
  • Réorganisation et évolutions des métiers.

Impacts pour l’ABES :

  • Cadre de catalogage international.
  • Mission de gestion et de développement des systèmes informatiques.

Les questions :

  • Actuellement l’offre de produits reste insuffisante.
  • Risque d’éclatement du SUDOC (offre trop large).
  • Coûts.

Pour en savoir plus : « Le SGB Mutualisé au carrefour des chemins »- SlideShare. Présentation par Jean Bernon (chargé de mission SGBM à l’ABES) – Journées ABES 2013.

Et dans le n.71 de 2013 de la revue Arabesques (éditorial de Raymond Bérard, directeur de l’ABES).

 

 

-Le Centre Régional 66 PACA : bilan, objectifs, nouveaux outils :

  • Le CR 66 PACA englobe les départements 04, 05, 13, 84, 97, 98 et le SCD de l’université d’Aix-Marseille.
  • Il est le 3ème centre régional pour le nombre de notices localisées et d’UNICA (notices bibliographiques où un seul établissement du réseau Sudoc est localisé).

Typologie du CR :

  • 103 bibliothèques déployées (essentiellement des bibliothèques universitaires qui signalent tous leurs documents dans le Sudoc).
  • 6 SCD.
  • 3 bibliothèques de recherche.
  • 90 bibliothèques non déployées (en général non universitaires : bibliothèques municipales, bibliothèques privées, centres d’archives, etc. signalant uniquement leurs publications en série, périodiques, collections).

Objectifs 2011-2014 :

  • Inventaire des fonds patrimoniaux de la région (à jour aujourd’hui).
  • Numérisation : signalement, demande de numérotation ISSN des publications concernées par un plan de numérisation (ces plans sont signalés dans NUMES).
  • Valorisation du pôle Méditerranée (avec notamment le versement de la bibliothèque des ANOM).
  • Elargissement de la couverture documentaire régionale avec le signalement de fonds de grands musées de la région, le signalement de domaines sous représentés (religieux, musicaux…).
  • Renforcement de la participation aux plans de conservation partagée (PCP PACA, PCP sciences de l’AMU).
  • Réflexion sur la participation des territoires d’Outre-mer dans le CR.
  • Animer, communiquer (rencontre professionnelle annuelle, mise en ligne sur le portail du SCD d’une page spécifique d’informations sur le CR 66).

Nouvelles applications :

Périscope, nouvel outil pour les PCP, il permet de mieux voir, de comparer les états de collections et les lacunes. Instrument de signalisation, pas de modifications possibles. Sauvegarde de ses requêtes.

Colodus est une application web professionnelle qui permet la gestion des exemplaires de notices bibliographiques du Sudoc (création, modification, suppression). Il ne nécessite pas de licence, il est accessible avec un login. Les formulaires d’édition sont plus ergonomiques et le catalogage se fait en mode expert.