Archives par étiquette : Immigration

Focus sur le fonds  » Émile Témime « 

Ce 18 novembre, l’association Approches Cultures & Territoires organise au Musée d’Histoire de Marseille une journée en hommage à Emile Témime, « Marseille: des récits à l’histoire ». Le programme a été publié sur cette plate-forme dans le carnet de recherche du « Séminaire doctoral d’histoire de Marseille« .

Cette manifestation est l’occasion de mettre en avant notre fonds « Emile Témime », constitué au fil des années grâce à des acquisitions et des dons effectués par l’ historien lui-même et par le laboratoire TELEMME.

Il comprend :

– des ouvrages rédigés par le chercheur ou auxquels il a participé : Ouvrages-E-Témime

– des travaux d’étudiants qu’il a dirigés : Mémoires dirigés par E. Témime

– la bibliothèque de recherche qui a fait l’objet d’un don à la médiathèque  : Don E.Témime

 

Marseille/Provence, rivages des produits du monde et des ouvriers d’ailleurs

Du 14 septembre 2013 au 18 janvier 2014, les archives départementales des Bouches-du-Rhône présentent une double exposition concernant l’histoire économique de Marseille et de sa région, intitulée  » Marseille/ Provence, rivages des produits du monde et des ouvriers d’ailleurs « . Cette exposition, organisée en partenariat avec l’Université d’Aix-Marseille (UMR Telemme et CNRS) et Marseille-Provence 2013 Capitale européenne de la Culture, sera accessible sur les deux sites des Archives départementales à Aix-en-Provence et à Marseille : 

« A Marseille : les 9 matières premières qui ont marqué l’histoire industrielle de la ville et de ses environs : corail, indiennes, minerais et métaux, pétrole, bauxite, matériaux de construction, tabac et allumettes, agroalimentaire, corps gras.

A Aix-en-Provence : la vie des migrants dans les espaces industriels de la région marseillaise. Les lieux et les conditions de travail, les conditions de logement, les lieux de sociabilité. »

Commissaires scientifiques de l’exposition :

Aix-en-Provence : Céline Regnard et Stéphane Mourlane

Marseille : Xavier Daumalin et Olivier Raveux

D’octobre 2013 à février 2014, se déroulera une série de conférences et de rencontres sur le thème de l’immigration ouvrière en Provence avec la participation de chercheurs de TELEMME et de l’université de Nice.

Mardi 8 octobre 2013  : Immigration et culture ouvrière avec Stéphane Mourlane, maître de conférences en histoire contemporaine, Aix-Marseille Université. Lectures d’archives avec Catherine Alias et Yves Muller.

Jeudi 7 novembre 2013 : Seconde industrialisation et immigration autour de l’étang de Berre (1890-1930) avec Xavier Daumalin, professeur d’histoire contemporaine, Aix-Marseille Université.

Mardi 3 décembre 2013 : Xénophobie et solidarité ouvrières à Marseille et dans sa région avec Céline Regnard, maître de conférence en histoire contemporaine, Aix-Marseille Université.

Mardi 21 janvier 2014 : L’accueil des travailleurs immigrés à Marseille pendant les Trente Glorieuses avec Yvan Gastaut, université de Nice.

Ces quatre chercheurs participent au groupe de travail  » Migrations, circulations et territoires en Méditerranée XIXe-XXIe siècle » et à la rédaction du carnet de recherches « Telemme-Migrations : migrations, circulations et territoires en Méditerranée, XIXe-XXIe siècles. »

Mardi 4 février 2014 : Ouvrières venues d’ailleurs : cheminement d’une précieuse main-d’oeuvre au service des industries du Sud-Est de la France avec Stéphane Kronenberger, doctorant en histoire contemporaine, Université de Nice.

Programme détaillé, maître de conférences en histoire contemporaine

La plupart des ouvrages rédigés par les commissaires scientifiques de l’exposition sont disponibles à la médiathèque de la MMSH.

Mise en place d’un fonds de thèses à la médiathèque de la Cité nationale de l’histoire de l’immigration

Les travaux universitaires à la médiathèque Abdelmalek SAYAD :

La médiathèque de la Cité nationale de l’histoire de l’immigration (CNHI) est un centre de ressources documentaires spécialisé dans l’histoire, la mémoire et les cultures de l’immigration en France de 1850 à nos jours. Elle s’adresse à tous les publics mais accueille plus particulièrement des étudiants et des chercheurs.

Son fonds propose des livres, des périodiques, des documents audiovisuels, sonores, iconographiques (affiches et flyers) ainsi que des archives privées du sociologue de l’immigration algérienne, Abdelmalek Sayad.

Le portail documentaire est consultable à l’adresse : http://ressources.histoire-immigration.fr/

 Dans le but de constituer un fonds de thèses, la médiathèque Abdelmalek Sayad propose aux doctorants et aux chercheurs ayant soutenu ou en train de rédiger leur mémoire sur des sujets liés à l’immigration, de déposer leurs travaux à la CNHI après leur soutenance. Les thèses collectées sont celles dont la diffusion est autorisée par un jury. L’objectif étant de rassembler le maximum de travaux universitaires sur les questions migratoires aussi bien en histoire, sociologie,  géographie, sciences économiques et politiques, anthropologie, ethnologie, science de l’éducation, lettres qu’en médecine.

Ces documents se trouvent en général éparpillés dans les bibliothèques universitaires (BU) des établissements de soutenance et le fait de les regrouper en un seul endroit permet aux étudiants et aux chercheurs l’accès  à un plus grand nombre de ressources nécessaires à leur recherche.

Ce fonds, en perpétuel accroissement, compte environ 260 travaux universitaires dont plus de 2/3 de thèses de 3ème cycle. Il comprend également des mémoires de DEA (diplôme d’études approfondies), de DESS (diplôme d’études supérieures spécialisées) et de Masters.

La collecte se fait non seulement en France métropolitaine mais aussi dans les départements d’Outre-mer.

Ces documents peuvent être déposés sous format papier pour une consultation sur place. Il suffit juste de faire parvenir le fichier numérique de la thèse en format PDF à la médiathèque qui se charge de l’impression et de la reliure. Les thèses reliées sont facilement identifiables dans le fonds par leur couleur rouge.

Il est également possible d’opter pour une diffusion numérique intégrale ou restreinte. Ainsi, le fichier numérique en PDF est consultable sur le portail documentaire (Internet) ou sur l’espace multimédia de la médiathèque (Intranet). La thèse électronique favorise l’accès le plus large possible aux fruits de la recherche scientifique et contribue à la renommée de son auteur tout en lui garantissant le respect de la propriété intellectuelle. Ce choix implique la signature d’un «contrat de diffusion» entre l’auteur et la CNHI. Ce contrat prévoit un droit de retrait ou de repentir, c’est-à-dire que l’auteur peut décider de revenir sur sa décision et demander le retrait de sa thèse du portail documentaire ou de l’espace multimédia pour des raisons qui lui sont propres.

La médiathèque rappelle sur son site de diffusion que la thèse est une œuvre protégée par le droit d’auteur et que toute reproduction nécessite l’obtention de son autorisation.  Elle respecte scrupuleusement le cadre juridique en vigueur relatif  à la propriété intellectuelle et au droit d’auteur (aucun document n’est diffusé sans accord préalable de son auteur) et au respect des données personnelles.

Dans un contexte de large diffusion de l’information scientifique et technique, tout auteur conserve ses droits intellectuels, notamment le fait de devoir être correctement cité et reconnu comme l’auteur d’un document.

 

Médiathèque Abdelmalek Sayad , Cité nationale de l’histoire de l’immigration

293 avenue Daumesnil 75012 Paris

Ouverture du mardi au vendredi de 14h00 à 17h30 et le samedi de 14h00 à 19h00

Les documents sont à adresser à Siré DIAW : sire.diaw@ histoire-immigration.fr