Découverte du service des périodiques

J’ai eu l’opportunité d’effectuer un stage au service des périodiques à la médiathèque de la MMSH du 24 juin au 30 septembre 2019. L’objet de mon stage est le traitement d’un fonds périodique de la médiathèque de la MMSH. La médiathèque conserve des fonds spécialisés sur les civilisations de la Méditerranée et plus particulièrement le monde arabo-musulman. Elle possède près de 4500 titres de périodiques dont 803 en langue arabe et 125 abonnements.

Comme point de départ à mon travail, je disposais d’un fichier, type listing du fonds des périodiques où il figure le nom de la revue et sa côte. Dans un premier temps, je devais vérifier les états de collection et enlever les numéros en double (les doublons sont donnés aux lecteurs). Ce qui permet par la suite de libérer de la place dans les rayons. Si après vérification, les états de collection d’une revue sur le catalogue est incorrect, on utilise l’application web Colodus pour la mettre à jour. Colodus permet de créer, modifier ou supprimer des exemplaires et d’indiquer l’état de collection. Il faut ensuite mettre à jour l’état de collection sur Koha le SIGB du SCD  AMU. Pour cela, on modifie la notice et on entre le nouvel état de collection. La recherche d’une revue se fait prioritairement par identifiant l’ISSN ou le PPN sur l’application Colodus.

Ce qui veut dire que la revue doit avoir une notice dans le SUDOC. Le SUDOC sert à signaler et à localiser les documents. Il est arrivé qu’une revue ne soit pas dans le catalogue SUDOC, dans ce cas, il a fallu dériver la notice de la base internationale Worldcat pour la rentrer dans le catalogue SUDOC. Une tâche qui ne relève pas de mes compétences, cela demande des connaissances spécifiques en catalogage, cette étape était assumée par ma tutrice de stage Madame Nathalie COTELLE, responsable du service périodique. Une fois la notice créée sur le SUDOC via le logiciel WinIBW, je pouvais la récupérer le lendemain sur le catalogue Koha (la notice « descend » du catalogue SUDOC vers le catalogue Koha dans la nuit). Le fait de signaler les états de collection sur Colodus et Koha permet à la médiathèque d’avoir une visibilité plus importante sur le web.

Ce stage m’a permis de mieux comprendre le fonctionnement des différents catalogues, et de se rendre compte des difficultés qu’on peut rencontrer lors du traitement des revues, car la vie d’une revue est pleine de changements, certaines peuvent changer de titre ou d’éditeur, ce qui rend la création d’une notice parfois compliquée.

 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.